Sur la voie du Mont-Blanc Express

2010.04.15 Des Z 870 en Suisse et des Bdeh en France

Les Z 870 sont annoncées ...
La marche d'essai en Z 850 du Châtelard Frontière à Salvan en octobre 2009 (voir rubrique "souvenirs de formation") augurait la préparation des deux Z 870 (Z 850 version crémaillère) commandées par les TMR exploitant la ligne Martigny - Châtelard.
Ces engins pourront assurer des relations St Gervais - Martigny sans rupture de charge tel que le font actuellement les Z 800 Vevey . Elles offriront ainsi la qualité d'aménagement, le confort et la capacité que proposent déjà les Z 850 sur la partie française.
Selon le magazine "Rail Passion", trois engins de ce type seraient en fait commandés. Les Z 870 devraient normalement être coupables avec les Z 850 sur les portions de ligne sans crémaillère.             

"Croisement à Salvan entre la Z 802 et la Z 855 ... image d'un avenir proche."

... et les Bdeh 4/4 du MC reviennent
L'interpénétration du matériel roulant suisse en France, bien avant les Z 800, a été testé les 14 et 16 mai 1957 et un aller-retour commercial quotidien
a débuté commercialement le 2 juin suivant entre Martigny et Chamonix.


"Croisement entre une Z 600 et une Bdeh 4/4 à Argentière."

Cette innovation décrite à l'époque comme une "nouvelle relation Trans-Europe-Express ... " était assurée avec les automotrices Bdeh 4/4 du Martigny - Châtelard associée à une remorque pilote. Ce ne fut l'apanage que d'une seule année, une simple voiture  directe du MC restant sur ce service en 1958, prise en charge par les toutes nouvelles Z 600 vaguement ressemblantes aux nouvelles rames suisses.
Quelques incursions des Bdeh 4/4 ont eu lieu anecdotiquement jusqu'à Vallorcine qui est devenu peu à peu la gare d'échange principale.
C'est donc après 12 ans d'absence en France que revient une automotrices suisses, modernisés depuis les années 80 à l'inverse des Z 600.

Depuis le 29 janvier 2010, un rectificatif des Renseignements Techniques 5075 de la ligne St Gervais - Châtelard Frontière autorise officiellement la Bdeh 4/4 N° 8 à rallier Vallorcine depuis le Châtelard Frontière où elle est garée en réserve.
Une disposition qui permet, peut-on imaginer, dans certains cas d'assurer la continuité d'une relation entre le Châtelard et Vallorcine en cas de retard notamment afin de remettre une Z 800 "dans son horaire" pour ne pas pénaliser sa réutilisation pour le retour vers Martigny.
Sa circulation reste cependant limitée à 30 km/h en montée vers Vallorcine et 25 km/h en descente vers le Châtelard au lieu des 35 km/h pour tous les autres engins.


"La Bdeh 4/4 N°4 modernisée des TMR stationnant au Châtelard Frontière en 2007."


Les Z 850 vont toujours en Suisse
En attendant les Z 870, les version Z 850 des SPATZ Stadler ont repris cette année le chemin de la Suisse avec les horaires de basse saison commencés le 8 avril. Cela se limite au Châtelard-Frontière bien entendu. Il s'agit de combler une lacune en milieu d'après-midi (en horaires basse saison uniquement) entre le Châtelard frontière et Vallorcine, les jours scolaires suisses. Ces jours là, la desserte TMR est limitée au Châtelard Frontière pour repartir immédiatement afin d'assurer une desserte scolaire hors horaire cadencé. Une Z 850 arrivée de France assure la correspondance. En dehors de ces jours, la Z 850 repart en W devant la desserte TMR à qui elle donne correspondance à Vallorcine.



15/04/2010
1 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres