Sur la voie du Mont-Blanc Express

2010.06.14 Le BAL en service sur Annemasse - Bellegarde

Depuis le 6 juin, l'axe Annemasse – Bellegarde est équipées du Block Automatique Lumineux (BAL) avec doublement du nombre de cantons, scellant l'automatisation complète de la voie unique reliant  Evian sur la rive sud du Léman à Longeray sur les rives du Rhône dans l'Ain.

L'opération a débuté le vendredi 4 juin au soir avec l'interruption du trafic, sauf pour le trafic sur Annemasse – Annecy / St Gervais. Les dessertes ont été transférées par autocar. Au PCD de CCVU d'Annemasse près de 80 agents de l'Infra ainsi que 40 agents voie et caténaire ont été mobilisés ainsi qu'une poignée d' « essayeurs » prêts à tester et valider l'ensemble des installations, une lourde responsabilité sur leurs épaules.

               
Un travail de fourmi d'abord engagé sur le terrain avec dépose des signaux mécaniques ou autres équipements rendus inadéquats. Les croix de St André annulant les nouveaux signaux ont été enlevées. Puis une course contre la montre s'est engagée pour le « gros morceau », à savoir le raccordement d'une extension de 150 m sur la voie d'évitement de Viry. L'aiguillage étant déjà en place depuis deux ans. L'ancien aiguillage a été neutralisé, juste partiellement démonté. Quelques mètres de voie ont été posés pour raccorder la prolongation sur la voie d'évitement d'origine portée ainsi à 750 m pour permettre le croisement des trains de Fret.

               

Les moteurs des aiguillages des 7 gares du parcours ont été connectés mécaniquement et électriquement aux appareils de voie. Après moult branchements et tests à blanc, une locomotive diesel d'essai a fait un premier aller-retour au départ d'Annemasse, un second a été engagé le dimanche matin. Ont ainsi été testés dans chaque sens la traversées des gares par voies directes et par voies d'évitement, ainsi que les installations KVB au sol. Après quelques tests d'installations de sécurité à pied d'œuvre, c'est vers 11 h 30 le dimanche 6 juin que la validation des essais a été signée et le service rendu à l'agent circulation en poste. Devant lui, plusieurs écrans plats ont été rajoutés. La ligne pourra ainsi être gérée avec un ou deux postes suivant la nécessité du trafic qui pourra être porté au plus fort à 70 trains/jours au lieu d'une quarantaine auparavant. Le système assure également la surveillance informatisée des passages à niveau et installations en ligne.
A noter que dans le même temps, le PCD de Bellegarde gérant la ligne du Haut-Bugey et le tronçon Bellegarde – Longeray a également été mis en service.

Dans le cadre de la modernisation de l'étoile d'Annemasse associée maintenant au projet CEVA et RER FVG, la branche Annemasse - La Roche sur Foron devait être automatisée à la suite Genevois. Mais cette partie reste en suspend et sera traitée lors du remaniement du pôle gare d'Annemasse selon RFF. Les efforts pour l'infrastructure en Haute-Savoie se portent à présent sur les études du projet "4 trains/heure Annecy - St Gervais" dans l'optique de l'élection d'Annecy pour les JO de 2018." 

Et aussi du génie civil
Comme pour la tranche précédente du Chablais, d'importants travaux de génie civil ont eu lieu en amont : RVB des voies d'évitement des gares, remplacement des aiguillages par des appareils franchissables à 60 km/h en déviation au lieu de 40 km/h, implantation des signaux lumineux, modification de la connectique de communication, modifications de la caténaire, remplacement des sectionneurs de caténaire manuels par des « interrupteurs » télécommandés, construction des locaux PIPC en gares ainsi que divers travaux connexes ou réfection de PN.


14/06/2010
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres