Sur la voie du Mont-Blanc Express

2012.04.02 La modernisation du MBE lancée !

On est loin d'octobre dernier quand la perspective de la réalité du début des travaux s'était soudainement altérée. Aujourd'hui les travaux sont officiellement lancés, 6 ans après la signature du protocole d'intention.

En, cause, ce désaccord entre RFF et Rhône-Alpes sur un besoin de rallonge de financement par rapport à ce qui était convenu dans la convention de financement, mettant face à face les deux co-financeurs, RFF ne voulant pas rallonger et la Région ne voulant pas prendre dans son enveloppe destinée à l'amélioration des dessertes et du service voyageur.

Les choses se sont réglées mais non sans de nombreuses mises au point débattues avec force de conviction en majeur partie par Eric Fournier le Maire de Chamonix et Bernadette Laclais vice présidente de Rhône-Alpes. Le protocole d'intention signé en janvier par SNCF et TMR qui comporte un volet « infrastructure » interviendra peut être plus tard sur un pan stratégique de ces travaux terminés. Mais rien n'est dévoilé pour le moment.

 

Au-delà des travaux, fermetures phasées et changements d'habitudes.

Prévu sur deux années, y compris pour le tunnel, les travaux vont suivre en 2012 quatre phases distinctes de fermetures partielles de la ligne.

 

Du 2 avril au 3 juin :

Fermeture du tronçon Argentière – Vallorcine – Châtelard Frontière pour engager immédiatement les travaux du tunnel des Montets.

Argentière devient donc terminus de la ligne avec transbordement par autocar entre Argentière et Châtelard TMR.

Pas de desserte de Montroc qui reste cependant relié par les navettes de Chamonix bus suivant les horaires normaux proposés par cette ligne 01 Les Houches – Le Tour Balme.

 

Du 10 au 27 avril :

Des travaux « normaux » d'entretien courant de la voie vont avoir lieu entre Servoz et Les Houches car le « projet de modernisation » ne prévoit pas d'intervention majeure sur la voie de cette partie de la ligne. C’est comme chaque année l’équipe de l’Unité Opérationnelle Voie de l’Etablissement Mont-Blanc qui va œuvrer et mettre en exergue son savoir-faire spécifique sur cette ligne très particulière.

La portion Le Fayet – Chamonix sera donc fermée au trafic avec substitution par autocars. Pour la desserte de Chedde, des navettes bus effectueront la liaison entre Chedde et le Fayet gare routière. Prévoir donc un départ plus tôt et des arrivées plus tard dans cette gare par rapport aux horaires habituels.

Pas de desserte bus de Vaudagne (rabattement sur Servoz), Viaduc Ste Marie (rabattement sur Les Houches) et Aiguille du Midi (rabattement sur les Moussoux).

Les trains continueront cependant de rouler entre Chamonix et Argentière. Pour un trajet de bout en bout jusqu'en Suisse, il faudra donc compter sur moins de 4 changements, 3 pour St Gervais – Vallorcine.

 

Du 4 juin au 8 décembre :

La portion neutralisée est rallongée jusqu'à Chamonix et c'est ainsi toute la partie « haute » de la ligne qui sera fermée jusqu'en décembre. Même principe pour la substitution par autocar qui rouleront donc entre Chamonix gare et Châtelard Frontière.

 

Horaires des bus Argentière – Châtelard.

Assurer une liaison entre les deux exploitants mais sur une gare décalée de 2 km du point de croisement habituel n’est pas aisé et les horaires proposés s’ils sont intéressants dans le sens France – Suisse, présente un temps d’attente relativement long au Châtelard dans le sens Suisse – France. En effet, pour assurer un temps de correspondance de 10 mn à Argentière, voulu par les normes TER, le bus quittera Châtelard Frontière à la minute 18 alors que les trains arriveront à la minute 23. Les voyageurs devront attendre la minute 18 de l’heure suivante ; de quoi leur laisser le temps d’acheter du Chocolat et de boire un ristrette puisque ce sont les seules distractions en ces lieux … déserts !

 

Départs des bus d’Argentière à : 6h44 (sauf SDF), 8h15, 9h15, 11h15, 13h15, 15h15, 17h15, 18h15, 19h15, 20h15 dernier départ pour Vallorcine et Martigny. Arrivées à la minute 38 au Châtelard et départ pour Martigny à la minute 48.

 

Départ des bus de Châtelard Frontière à : (arrivée des train à la minute 23) 6h18, 6h48 (sauf SDF), 7h18, 8h18, 9h18, 11h18, 13h18, 16h18, 17h18, 18h18, 19h18 dernier départ pour Chamonix.

La SNCF rappel cependant que ces horaires ont donnés à titre indicatifs et sont susceptibles de subir des « variations ».

 

 

Sur le terrain certaines choses laissent apparaître les préparatifs. Le plus voyant est à Montroc où un bâtiment de deux étages a été érigé en Algeco fin mars. Ce sera la base travaux du tunnel.

 

En moins d'une semaine, les locaux de la base travaux "Montroc" ont été installés.

 

 

Un chantier de taille

L’ouvrage qui va subir un traitement ad-hoc afin de le rendre le plus étanche possible et de renforcer sa voûte qui subit des assauts hydrauliques très puissants par endroits. Un chantier qui s'annonce lourd et complexe.

Le principe consistera à injecter des coulis dans la maçonnerie, recouvrir les parois de béton projeté et éventuellement réaliser un chemisage, une sorte de voûte supplémentaire en béton de faible épaisseur encrée sur un treillis métallique. Cette dernière opération ne se fera que si nécessaire car très gourmande en volume de gabarit (jusqu’à 20 cm d’épaisseur). 

 

En milieu d'année, une fois la voûte traitée, la partie basse se verra transformée avec un démontage complet du radier routier, démontage de la voie et création d'un caniveau souterrain central.

Un radier enrobant la voie (type tramway) sera construit pour offrir une voie routière plus large et plus sécuritaire en gagnant sur l'emprise de la voie ferrée. Les circulations train et voiture se faisant en alternance, aucun problème et le gabarit haut étant augmenté, certains véhicules jusque là interdits pourront emprunter le tunnel tels certains engins des services de secours incendie ou véhicules utilitaires de livraison.

 

Ailleurs rien de bien marquant encore car les premières semaines vont êtres vouées à la mise en place des bases travaux voie et l'approvisionnement des matériaux (ballast, rails, caniveaux en béton etc). Au Houches, deux aiguillages neufs ont déjà été déposés dans la cour de débord.

Deux appareils de voie neufs ont été livrés par camion aux Houches. Cette gare devrait devenir un terminus intermédiaire pour le cadencement 1/2 heure partiel dès 2014.

 

 

L’activité liée aux travaux ne va s’éveiller que progressivement. Cela est dû notamment au fait que la validation des travaux, des budgets et des entreprises mandataires a pris environs trois mois de retard et que pour conserver l’échéance de début des travaux, les principales opérations de préparation normalement successives sont engagées presque simultanément au pas de charge ce qui ralenti surtout la capacité d’organisation des entreprises mandatées pour réaliser les travaux. Les opérations sur la voie ne devraient débuter qu’au mois de juin entre Chamonix et Vallorcine.

 

 



02/04/2012
9 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres