Sur la voie du Mont-Blanc Express

2012.04.24 Deux nouveaux aiguillages aux Houches

Avec la participation photographique de Marc Bauduin, service com EMB.

 

Comme prévu, une grande opération de levage s'est déroulée le mardi 17 avril en gare des Houches avec pour but de mettre en place deux aiguillages neufs aux deux entrées de la gare.

 

Une grue routière 50 tonnes de la société Perracino a été sollicitée.  L'alimentation électrique est coupé et il est donc impossible d'utiliser un engin de manoeuvre ferroviaire. et l'EMB ne possède pas d'engin à traction autonome. Pas question non plus de faire appel à une grue ferroviaire innexistante en voie métrique. C'est donc un engin routier qui va venir effectuer ce travail pour le chemin de fer. C'est sur une route en pente surplombant la gare que la grue a été positionnée en équilibre maîtrisé sur ses vérins.

 


Photos : M Bauduin / EMB

Le premier appareil de voie (APV) a été posé sur des lories afin d'être acheminé de son lieu de pré-montage, à l'extremité de la gare coté Servoz, à son point de levage de l'autre coté vers Chamonix.

Il fallait cependant longer un quai sur 200 m ce qui a imposé de surélever l'APV sur ses lories, à l'aide de calles épaisses.

Les rails ayant été partiellement démontés de part et d'autre de l'ancien aiguillage, un court tronçon de voie temporaire a été posé pour ammener l'APV au plus près de son emplacement définitif.

Photos M Bauduin / EMB

 

En peu de temps, l'engin de levage a posé les deux parties de l'aiguillage sur le balaste et avant 10 h, la première partie des opérations était terminée, la route du coupeau réouverte avec plus d'une heure d'avance.

 

La grue s'est ensuite rendue dans la cour de débord de la gare. Le deuxième aiguillage pourtant à moins de 20 mètres de son emplacement final devait lui aussi être gruté par dessus une voie de service.

Photos : M Bauduin / EMB

 

                                                                                                           Photo : M Bauduin / EMB


L'engin de levage a été positionné au plus près et moins n'en n'aurais pas fallut, suivant la longueur du bras téléscopique à déployer, à l'inclinaison forte de sa flèche associés aux 3,5 t de chaque éléments.

En levage, le principe veux qu'avec l'allongement de la flèche et son inclinaison augmentant vers l'horizontale réduisent proportionnellement le poids de la charge pouvant être soulevée. Ici, la distance de 20 m correspond juste à la distance de grutage possible avec une inclinaison et un allongement du bras de levage tout pile dans les limites en regard de la charge.

 

Le premier morceau a été positionné avec précision au centimètre près. Des repères avaient été au préalable marqués sur la roche avant le démontage des vieux aiguillages pour définir une distance entre un point fixe et une partie précise de l'aiguillage en deux points extrêmes.

                                                                  

 

 

Idem pour l'autre partie devant en plus s'aligner parfaitement sur le premier. Ici, les aiguillages sont changés à l'identique donc le repositionnement est simplifié.

 

  

Un positionnement parfait immédiat est important car une fois au sol, le ripage des lourds aiguillages peut s'avérer difficile et surtout risquer d'endommager la plateforme qui a été nivellée avec perfection. Les trois coupons de voie encadrant les trois branches des APV seront posés ultérieurement, à neuf, avec leur troisième rail.

A 11h30 le travail de manutention était terminé, en tout cas pour le grutage. Restait alors aux agents de l'unité opérationnelle Voie de l'EMB à associer par éclissage les deux demi-appareils de chaque aiguillage, remonter l'ensemble des connexions des équipements de contrôle de collage, d'alimentation électrique ou retour de courant et les réchauffeurs thermiques de lames d'aiguilles. Mais aussi le remontage des tringleries de commande des aiguillages (les leviers de commende à pied d'oeuvre n'ont pas été démontés.

 

Une fois les coupons de voie remis en place, un balastage devait assurer la finalisation de la réfection des deux entrées de la gare des Houches. Dans le cadre de l'automatisation de la ligne, ces deux nouveaux aiguillages pourront être motorisés pour êtres commandé à distance.

Dans la future organisation des circulations, les Houches devraient être un terminus intermédiaire pour les trains supplémentaires assurant le cadencement à la demie-heure entre Les Houches et Vallorcine. L'actuelle voie de service pourrait également assurer le garage de rames voyageurs le cas échéant. Mais rien n'est encore complètement défini pour le moment.



19/04/2012
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres