Sur la voie du Mont-Blanc Express

2013.01.14 La nouvelle voie libérée de la neige aux Tines

  

Photos : Laurent Suchaire

 

Le 10 janvier 2013, alors que paradoxalement une nouvelle vague neigeuse arrivait lentement sur le massif des Alpes savoyardes, une décision a été prise d’envoyer le chasse-neige à la rencontre de l’importante couche de neige qui recouvre la portion de ligne fermée pour travaux depuis avril 2012 entre Chamonix et Les Tines … un prélude à une réouverture fin 2013 ?

 

Bien entendu, les épisodes pluvieux et les inversions de température avec foeun qui ont envahi la région après les chutes successives de début décembre ont fait fondre une partie de l’épais mentaux neigeux qui avait recouvert  la voie ferrée.

Mais il reste cependant une toison blanche d’au moins 60 à 80 cm de neige aux environs des 1000 m qui, contrairement aux attentes et aux craintes de l’équipe du chasse-neige, n’était ni glacée au fond, ni trop compacte. Une neige super agréable à dégager même selon leurs propres qualificatifs.

 

Lancée vers 8 h, l’opération de dégagement a été menée grand train sans encombre. Quelques bouchons de neige ont dû êtres dégagés en certains endroit mais dans l’ensemble la neige n’a pas beaucoup résisté aux deux turbines du CN4.

 

Pour les riverains et curieux aux abords de la voie, ce fut une attraction étonnante d’autant qu’elle était diurne puisque habituellement réservée aux noctambules courageux et réchauffés déambulant improbablement sous une neige battante (donc pas grand monde).

 

Le CN 4 en action à la sortie de Chamonix au PN 8 vers Les Tines.

 

Des mesures ont été prises pour pouvoir éjecter la neige en toute sécurité sur une des deux routes qui bordent la voie ferrée entre Chamonix et Les Tines en plusieurs endroits. C’est les turbines à plein régime avec leur tout nouveau système d’entraînement hydrostatique, ça dépote sévère jusqu’au cimes des sapins d’âge moyen … ça envoi du gros comme on dit. Autant dire qu’il ne faut pas se trouver sous les retombées de neige.

 

Passage dans la courbe de l'Arveyron près des Praz.

 

Arrivée du CN4 en gare des Praz.

 

Le chasse-neige s'engage vers les Tines pour dégager la portion qui a été entièrement refaite cet automne.

 

Arrivée en gare des Tines. Traversée de la route très délicate.

 

Retour vers Chamonix en fraisant cette fois pour dégarnir le plan de roulement.

 

L’engin a fait un crochet sur plusieurs centaines de mètres après les Tines jusqu’au tunnel. Pas plus loin pour le moment mais ce n’est que partie remise, sans compter que la neige tombée par la suite en cette fin de semaine a obligé à un nouveau passage pour enlever la fraîche, non sans avoir traité au paravent la partie basse de la ligne entre Le Fayet et Chamonix.

 

Quelques jours plus tôt, c’est la gare de Chamonix qui avait été dégagée par le CN4, notamment les voies 6 d’accès à la remise, les voies 4 et 2 ainsi que le bout de la voie 1 coté Argentière.

 

Coté technique, cette incursion du CN4 jusqu’aux Tines est une opération très spéciale car en raison du retard pris par les travaux de modernisation, cette portion n’a toujours pas été rendue au Gestionnaire d’Infrastructure (GI) donc RFF qui ne peut pas la restituer au Gestionnaire d’infrastructure Délégué (GID) donc l’Unité Opérationnelle Voie de l’Etablissement Mont-Blanc. Dans ce cas, le CN4 ne peut pénétrer sur la zone travaux protégée. Une procédure exceptionnelle et très cadrée aura permis tout de même d’engager le chasse-neige. C’est la condition sine qua non pour mettre à nue la voie neuve afin de procéder aux vérifications de fin de chantier et à la finition de remise en place de diverses installations techniques sur la voie.

C’est seulement une fois ces opérations incontournables faites que des trains d’essai pourront alors circuler jusqu’à Argentière avant de laisser la voie ferrée aux circulations commerciales.

Mais il semble que la météo ne semble pas l’entendre ainsi puisque près de 25 cm sont retombé dans la nuit du 10 au 11 et encore un peu durant le week-end. Le CN4 a pu s’en occuper et pourra faire ainsi vu que les chutes de neige restent de mise pour la mi-janvier.

RFF a avancé un report de l’ouverture jusqu’au 31 janvier. Reste à voir si ce nouveau délai pourra être tenu enfin.



13/01/2013
5 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 124 autres membres